Pensée quotidienne (133)

C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. (Matthieu 7:20)

Il y a dire et faire. Combien il m’est facile de dire aux autres ce qu’ils doivent faire. Je peux tout aussi aisément dire aux autres ce que Dieu veut qu’ils fassent. Ce faisant, je deviens un prophète de mensonge. Car mon discours n’a de valeur que par sa conformité aux fruits que je porte. Et les fruits se sont mes actions, mes attitudes et mon comportement. Être juste, miséricordieux, patient, bon, doux et capable de me maîtriser moi-même, voilà le fruit que produit l’Esprit. Je retourne donc, de ce pas, à ma production de fruits !

Je veux recevoir la pensée quotidienne par WhatsApp

Pensée quotidienne (132)

Que celui qui mange ne méprise pas celui qui ne mange pas, et que celui qui ne mange pas ne juge pas celui qui mange, car Dieu l’a accueilli. (Romains 14 :3)

Que l’on soit végétarien, végétalien, végan ou omnivore, nous avons tendance à exclure ceux qui mangent autrement que nous. Pourtant avoir une alimentation différente ne devrait pas nous faire oublier que Dieu accueille quiconque sans condition. Nos préférences et nos convictions en matière de nourriture sont secondaires. Accueillir l’autre, différent de nous, prime. « Cessons donc de nous juger les uns les autres. »

Je veux recevoir la pensée quotidienne par WhatsApp

Pensée quotidienne (131)

Quand vient le soir, vous dites : « Il fera beau temps, car le ciel est rouge. »  (Matthieu 16 :2)

La météorologie moderne est affaire de spécialistes. Ceux-ci scrutent le ciel via des satellites. Et même si leurs prévisions sont fiables et assez précises, pas sûr que nous soyons devenus plus sages pour interpréter les signes des temps que nous vivons. Jésus renvoyait ses contradicteurs au signe de Jonas. La conversion des Ninivites nous rappelle que Dieu ne rejette pas les incroyants qui se tournent vers lui. Ne m’arrive-t-il pas de douter de la capacité des incrédules à se détourner de leurs mauvaises voies ? Pourtant, Dieu veut que tous les humains soient sauvés !

Je veux recevoir la pensée quotidienne par WhatsApp

Pensée quotidienne (130)

Gens du bout du monde, tournez-vous vers moi et vous serez sauvés, car Dieu, c’est moi et personne d’autre.  (Esaïe 45 :22)

Jusqu’aux extrémités du champ, tous les tournesols se tournent dans une même direction cherchant la lumière. Un jour viendra où les humains du monde entier auront cette même sagesse de regarder vers Celui qui sauve. Ils diront : « C’est auprès du Seigneur seul qu’on trouve la force et la justice. » Est-ce que j’ai toujours l’humilité de le reconnaître et de me tourner vers Lui ?

Je veux recevoir la pensée quotidienne par WhatsApp

Pensée quotidienne (129)

Quand Pilate entendit ces mots, il amena Jésus dehors et le fit s’asseoir sur le siège du juge à l’endroit appelé « place pavée », qu’on nomme Gabbatha en hébreu. (Jean 19 :13)

On dit que « l’enfer est pavé de bonnes intentions. » Pilate, le gouverneur romain, cherchait un moyen de relâcher Jésus. Mais voyant son autorité remise en cause, il tente par tous les moyens de se maintenir au pouvoir. Il finira par condamner un innocent. Et l’histoire n’a pas fini de se répéter… Mais ironie de l’histoire, Jésus, le juste, s’est assis sur le siège du juge !

Je veux recevoir la pensée quotidienne par WhatsApp

Pensée quotidienne (128)

Béni soit le Seigneur de ne pas nous avoir laissés comme une proie entre leurs dents ! (Psaume 124 :6)

À l’heure où les violences policières contre les noirs et la répression violente de régimes autoritaires frappent l’opinion publique, comment rester en éveil et mobilisé pour la défense des droits de l’homme ? L’homme est un loup pour l’homme. La célèbre phrase du philosophe anglais Thomas Hobbes, n’est pas une fatalité. Dieu lui-même se range au côté des « proies » humaines et Il participe à leur libération. À nous d’en faire de même !

Je veux recevoir la pensée quotidienne par WhatsApp

Pensée quotidienne (127)

Il y eut devant le SEIGNEUR un vent fort et puissant qui érodait les montagnes et fracassait les rochers ; le SEIGNEUR n’était pas dans le vent. (1 Rois 19:11)

Face aux laves torrentielles qui dévalent les montagnes lors d’épisodes d’orages violents, des spécialistes en géologie cherchent à mieux appréhender ces phénomènes pouvant causer la mort et la destruction sur leur passage. Les cataclysmes et autres évènements climatiques ne révèlent pas un Dieu destructeur et vengeur. Seigneur, donne aux humains la sagesse d’entendre la voix de fin silence de ton souffle léger.

Je veux recevoir la pensée quotidienne par WhatsApp

Pensée quotidienne (126)

Quelquefois, au sujet d’un peuple ou d’un royaume, je parle d’arracher, d’abattre et de détruire. (Jérémie 18 :7)

« …alors je change d’avis. » Cette parole du Seigneur est étonnante. Moi qui croyais que Dieu n’a qu’une parole ! Et voilà qu’Il change d’avis. En conséquence, le sort d’aucune nation et d’aucun être humain n’est gravé dans le marbre. Les peuples et les individus ont donc toujours leur destin en main. Seigneur, dans les troubles qui secouent ce monde, que des nations puissent abandonner le mal et se tourner vers le bien.

Je veux recevoir la pensée quotidienne par WhatsApp

Pensée quotidienne (125)

Les cieux devinrent de plus en plus sombres à cause des nuages, le vent se leva, et une forte pluie se mit à tomber… (1 Rois 18:45a)

« Redescend avant que la pluie ne te retienne. » Le conseil d’Élie au roi Achab est ironique. En effet, le char royal est certes attelé mais on peut dire qu’il craint l’eau ! Car le symbole de la puissance d’Achab ne peut rien face à la force du Seigneur. D’ailleurs, rempli de cette force, Élie court devant Achab et arrive le premier. Jésus dira : « C’est ainsi que les derniers seront premiers et les premiers derniers. »

Je veux recevoir la pensée quotidienne par WhatsApp