Pensée quotidienne (134)

Ils changent le droit en poison et traînent la justice à terre. (Amos 5:7)

Ce constat amer est celui du Seigneur. La critique s’adresse à la maison d’Israël, aux dépositaires de la promesse et de l’alliance de Dieu avec l’humanité. La lampe est ainsi mise sous un seau chaque fois où la justice sociale et les droits humains sont bafoués par ceux qui se croient élus et nation sainte. Le droit et la justice, ce n’est pas seulement l’affaire des autres ! Je suis responsable de les exercer sans chercher mon propre avantage sous peine d’en faire un poison !

Je veux recevoir la pensée quotidienne par WhatsApp

Laisser un commentaire