Pensée quotidienne (114)

Nous tâtonnons comme des aveugles le long d’un mur, nous tâtonnons comme des gens sans yeux ; nous trébuchons à midi comme au crépuscule, au milieu de l’abondance nous sommes comme les morts. (Esaïe 59:10)

La clarté du jour ne suffit pas à faire de l’humain quelqu’un qui voit clair. En fait, la cécité provient de son cœur. En accouchant du mal, de l’injustice, du mensonge, de la violence, il s’enferme dans l’obscurité. La libération survient en admettant sa responsabilité de veiller sur sa conduite pour rester lucide et clairvoyant !

Je veux recevoir la pensée quotidienne par WhatsApp

Laisser un commentaire