La méditation quotidienne de Luc (39)

(Cliquez sur l’image pour l’agrandir)


Abonnez-vous à la méditation quotidienne de Luc, version audio, par WhatsApp

« Mais pour toi, même l’obscurité est lumière, et la nuit est claire comme le jour. Obscurité ou lumière, pour toi c’est la même chose. » Psaume 139:12

Bonjour à toutes et à tous,

Celui qui traverse un défilé comme les gorges de Douanne illustrées ci-dessus remarque les jeux d’ombres et de lumière qui imposent à ses yeux de constantes adaptations. Les rayons de clarté jouent à cache-cache avec la géologie des lieux offrant un spectacle somptueux. Le minéral et le végétal s’associent et semblent déjouer les pièges de l’obscurité. La lumière n’en a cure des obstacles et elle se fraye un chemin jusqu’à des profondeurs inattendues. La lumière vient de tellement plus loin que les ombres terrestres ne peuvent rien contre elle ou si peu.

Notre planète, par sa position unique au sein du système solaire, reçoit la lumière et la chaleur indispensable à la vie. Et tous les êtres vivants en profitent abondamment. Du point de vue de la lumière, l’obscurité n’existe pas. Elle n’est qu’une ombre portée qui n’affecte en rien sa qualité de lumière. C’est donc à tort que l’homme s’est représenté la nuit comme l’absence de lumière.

Il en est de même de Celui que nous appelons « Dieu ». Et l’auteur du Psaume 139 l’a découvert. Impossible de fuir sa présence. Elle est partout. Où je suis, tu y es ! Il n’est donc rien que l’homme puisse entreprendre pour altérer ou cacher sa Présence. Elle nous suit en tout lieu. Elle pénètre toutes les profondeurs de l’être jusqu’au moindre recoin.

L’Eternel présent a trouvé son chemin jusque vers nous. En Jésus, le Christ, Il a couvert la distance qui nous sépare de Lui pour éclairer tous les êtres humains[1]. Et la lumière brille dans l’obscurité, et l’obscurité ne l’a pas arrêtée[2]. Elle est présente même lorsque nos yeux ne la voient pas. Et il n’est rien que nous puissions faire pour empêcher l’Amour de venir à notre rencontre. L’erreur serait sans doute de croire que nous pouvons nous en passer ou que nous saurons la gagner par nos efforts.

Rappelons-nous qu’à l’image de la lumière, l’Amour s’est déplacé en premier !

Tu n’as pas attendu que je trouve mon chemin jusqu’à toi

Je ne pourrais pas franchir cette distance même si je le voulais

Tu es venu me chercher

Quand quelqu’un d’autre se serait détourné et m’aurait laissé dans la pire situation

L’amour s’est déplacé en premier[3]

Bonne journée à toutes et à tous !

Amitiés,

[1] Jean 1 :9 (NFC)

[2] Jean 1 :5 (NFC)

[3] Traduction du refrain de la chanson « Love Moved First » de Casting Crowns. Vidéo sous le lien https://youtu.be/Z8fWD_JpIFg

Laisser un commentaire